La Ferriera

La sidérurgie du fer de Pracchia, un petit village sur la rue pour Bologne, fut crée originairement en 1542 par ordre de Cosimo I
De’ Medici, comme une « fournaise » pour la production de fonte le long du fleuve Reno.
Jusqu’à la fin du XVIème siècle ensemble aux autres sidérurgies du fer de la Montaigne Pistoiese, c’était le premier centre pour la production de fer du Grand-duché de Toscane.
Plus tard elle fut achetée par la famille Sabatini et elle a travaillée jusqu’au milieu du XXème siècle.
En 1992 elle a été récupérée et ouverte au public grâce au projet que la Province de Pistoia a réalisé que s’appelle « écomusée ».
Ce projet est basé sur des itinéraires thématiques et cette sidérurgie du fer avec un centre didactique et un jardin forme l’itinéraire du fer.
La structure ex positif de la sidérurgie du fer montre quelques outils et anciennes machineries utilisées pour la fusion et le travail du fer du XIVème siècle au XXème siècle.


Pour les renseignements
Link:  

www.provincia.pistoia.it/ECOMUSEO/
 

Lucchio

L’ancien bourg médiéval de Lucchio s’éleve sur des roches et pierres et pour cette raison est considéré un des plus scénographiques villages de la Toscane inconnue.
La rue, que conduit dans le petit centre, est étreinte et tortueuse et le bourg est pratiquement inexpugnable.
Un diction populaire de cette zone raconte que les ménagères de Lucchio devaient mettre un petit sac sur la queue de leurs poules pour empêcher aux œufs de rouler dans la vallée.
Les ruines du château du XIème siècle dominent Lucchio.
Lucchio a une position de suprématie sur le territoire environnant et sur la rue de fond de la vallée laquelle côtoie le fleuve Lima.
Maintenant beaucoup de maisons ont été achetées par des familles du nord de l’Europe qui on été ravi du charme de l’endroit et pour son panorama.

Observatoire

A’ Pian de Termini, 3 Km de Gavinana et 6 Km de San Marcello, est situé l’observatoire astronomique.
Dans l’intérieur de la structure on trouve une salle qui reçoit 60 personnes environ et qui est équipée avec des appareils et instruments très modernes, c’est-à-dire, un projecteur connecté à une petite caméra vidéo qui permet aux visiteurs de voir les images instantanées directement du télescope.
L’observatoire a deux télescopes : un de 40 cm avec un miroir de 60mm qui a la capacité de capturer le double de la lumière des étoiles par conséquent montre plus facilement les étoiles qui sont plus loin et ont une lumière plus faible.
Ce télescope permet observations de grand intérêt scientifique.
Le groupe astrophiles de Pian de Termini a découvert 138 astéroïdes pour cette raison l’observatoire a été ajouté à la 38ème position de la liste des sites d’observation les plus productifs du monde.
www.gamp-pt.net



Pont du Diable


Le pont de la Maddalena unit les deux rives du fleuve Serchio à Borgo a Mozzano dans la province de Lucca.
La construction de ce pont remonte à l’époque de la comtesse Matilde di Canossa (1046-1115), femme de grand pouvoir en Garfagnana, mais la reconstruction a été réalisée par Castruccio Castracani – le condottière de Lucca – qui lui a donné son aspect médiéval et classique.
Le pont « en dos d’âne » a diverses arcades asymétriques, mais l’arcade centrale est aussi haute et vaste que la solidité du pont semble être une provocation à la force de gravité.
Le pont est communément appelé « du diable » à cause d’une légende locale et populaire.
Cette légende raconte que un maçon qui avait commencé à bâtir le pont, comprit qu’il n’aurait pas terminé son travail dans le temps fixé et pour cette raison il était effrayé qu’il demanda un aide au diable.
Le diable décida d’achève l’œuvre dans une nuit à condition qu’il aurait pris l’âme de la première personne qu’elle ait traversée le pont.
Le pacte fut fait mais le maçon plein de remords décida de s’adresser à un religieux qui lui conseilla de faire traverser le pont la première fois par un porc, par suite le diable fut dupé et disparut dans l’eau du fleuve.

Pont de Castruccio


Le pont de Castruccio ou Campanelle est situé près de Popiglio sur le fleuve Lima.
Du village typiquement médiéval on descend au fleuve en passant par petits rues de pietra serena et une chemin muletier (Rue Veduta) des vieux moulins et bois.
Le pont « en dos d’âne » a été construit avec vielles pierres et il a une seule arcade (10 m. haute et 2 m. profonde) avec parapets de 80 cm.
C’est une structure très solide que a dépassée beaucoup des crues du fleuve.
Il s’appelle aussi de « Castruccio » parce que prend le nom du condottière de Lucca Castruccio Castracani, qui l’a reconstruit sur les bases d’un ancien pont romane en 1317.
Ce pont était pour lui très important parce qu’il visait à conquérir avant le château de Popiglio et puis l’entière montagne.
 De l’autre part du pont il y a deux constructions médiévaux en pierre qui étaient le douanes pour contrôler l’entrée des personnes et des marchandises.



Pont Suspendu

Le pont suspendu est situé à Mammiano Basso entre Popiglio et San Marcello Pistoiese sur le fleuve Lima.
Le pont est dans le « Guinnes Book of World Records » (le Guinnes livre des records mondiaux), comme le plus long pont suspendu du monde (son longueur est de 220 m.).
Certainement ce n’est pas une œuvre d’art mais c’est un symbole d’une habileté de l’ingénierie qui remonte à 1922.
Le pont est construit avec câbles en acier qui sont très bien ancrés avec des chaînes massives et entraits latéraux que lui rendent sûr.
Aujourd’hui le pont suspendu est une destination touristique plus importante  (sous laquelle il y a aussi un lac de pêche) , mais quand il a été construit, il était une raccourci pour les ouvriers que devaient rejoindre les usines métallurgiques de Limestre et Campo Tizzoro.
De printemps 1922 jusqu’aujourd’hui le pont a été traversé de trois millions de touristes.
C’est impossible de ne pas éprouver un petit frisson.
 

Link:

www.pistoia.turismo.toscana.it
www.lamontagnapistoiese.it

 

 

 


 



Links:
Ferienvilla Italien